Dresser un cheval pour une présentation


Le cheval peut vous servir d’une grande ressource très efficace, s’il est parfaitement dressé dans ses pratiques. Il y a des chevaux de courses et ceux qui sont dans les cirques ou en train de faire de la compétition de figure.

Mater son cheval

Dresser un cheval ne signifie pas lui infliger de la torture. Vous savez très bien que le langage humain n’est pas compréhensible par un cheval, donc il est très difficile pour lui de vous comprendre. Seulement, la méthode à faire est de gagner sa confiance. Le cavalier va donc donner son temps dans la journée pour caresser son cheval ou au moins, lui donner un bain et peigner ses cheveux. Il est également important de monter le cheval, car il a besoin de cette pratique pour au moins deux heures dans la semaine. Et puis, lui donner sa ration convenable pour qu’il puisse garder sa forme. Un cheval n’est donc pas une simple propriété, mais une compagnie de route. C’est seulement de cette manière que l’on arrive à donner des ordres au cheval.

 

Le dressage d’un cheval à faire des figures

Durant le galop, le cavalier va donner de l’ordre ou des consignes au cheval de son prochain geste. Il faut que le cheval reste à l’écoute et comprenne les ordres. D’une démarche aussi élégante, son cavalier va lui imposer des ordres. À noter qu’en équitation, un cheval peut faire trois allures de base : le pas, le trot et enfin, le galop. Le jugement du spectacle peut être sévère parce que beaucoup de trot fait perdre du point. Il est très important de comprendre que chaque pas effectué par son cheval mérite des applaudissements et le cavalier en est fier. Mais le dressage d’un cheval n’est pas si facile que cela en a l’air, et tout est cadré en millimètre.

Toutes les techniques de la monture sont physiques et le cheval ne peut pas relâcher son corps, ni de s’éclater ou de se défouler, il doit compter ses pas à chaque fois.